Association

L’Association

Champ Contre Champ est une association 1901 à but non lucratif fondée en mars 2004 à Marseille. Son activité est structurée autour de 2 pôles : proposer, animer et réaliser des ateliers pédagogiques et culturels envers tous les publics ; réaliser, produire des films audiovisuels tous genres confondus et des œuvres multimédias.

Son parcours de vie

Depuis 2004, l’association travaille avec des publics éloignés de l’offre culturelle, essentiellement des publics intergénérationnels des quartiers prioritaires « politique de la ville » à Marseille (Grand Saint Barthélémy). Avec les jeunes, les femmes et habitants de ces quartiers, Champ Contre Champ a mené divers projets culturels participatifs, ambitieux et inscrit dans la durée : 2009/2012 Cadavres Exquis 315 personnes ; 2009/2013 Belle Vue Sur Notre Cité 215 personnes et aujourd’hui Des Vies en Chantiers 300 personnes et un nouveau projet : Vivre Ensemble le Mouvement.

Sa raison d’exister

L’objectif de l’ensemble des activités de l’association est de révéler et stimuler le pouvoir d’agir et de création de ces populations par la médiation culturelle : l’acquisition de compétences et la pratique artistique. Les projets de Champ contre Champ contribuent ainsi à restaurer la confiance de ces publics en leurs propres capacités, à restaurer leur dignité, à lutter contre la stigmatisation et les discriminations dont ils souffrent et qu’ils intériorisent, à promouvoir un autre regard, un regard positif sur leurs territoires, dits prioritaires. Nos projets permettent à des groupes d’habitants (de toutes générations) de coréaliser (artistes /habitants) des œuvres multimédias abouties (journal papier et numérique, documentaires, productions numériques, courts métrages etc.).

Sa façon de vivre

En véritable nomade, l’association intervient auprès des personnes sur leur lieu de vie équipé d’un matériel adapté à ce type d’ateliers : caméra, unités de montage film sur ordinateur portable, micro, vidéoprojecteur. Ces ateliers pédagogiques et culturels réguliers, où participent des professionnels invités (journalistes, cinéastes, photographes, scénaristes etc.), permettent à chacun de s’investir dans l’œuvre collective et d’y être acteur, de la création écrite, plastique à la réalisation. Les participants deviennent donc tous acteurs de la genèse artistique.