Interview Marion DECOME

Chargée de mission Label citoyen UNESCO. Fondation du Camp des Milles

Mon parcours

Je suis d’ Aix en Provence à l’origine, je suis née à Aix et  je ne connaissais pas ce lieu avant très récemment je n’ai pas rêvé toute ma vie de travailler là. Je ne connaissais pas au début.

J’ai fait toute ma scolarité à Aix en Provence.

Quand j’avais 20 ans je suis partie travaillée en Chine. J’ai habité à Péking plusieurs années ; la bas j’ai pris conscience de… pas directement de la question du racisme mais plus de la question de la perception de l’autre parce que j’ai pu vivre dans un pays où tout de suite on voyait sur ma tête que je ne venais pas de ce pays. Alors c’était plutôt positif, parce que en général quand les gens voient quelqu’un qui a l’air occidental en Chine ils se disent : «  oh !! Il doit être intelligent, il doit être riche…olala !! ». Donc c’était plutôt positif mais c’est quand même perturbant que les gens pensent quelque chose de vous avant même que vous ayez pu parler ou les rencontrer ou leur expliquer quoi que ce soit. Donc ça cela a commencé à me faire réfléchir et puis j’ai vu beaucoup de racisme en Chine quand même puisque  il y a de plus en plus de travailleurs africains qui viennent à Péking notamment et les Chinois sont assez racistes contre les travailleurs Africains. Donc j’ai vu des choses qui n’existent plus pratiquement en France, des chauffeurs de taxi qui refusaient qu’une personne noire monte dans leur taxi par exemple… Il y a du racisme en France mais c’est un petit peu plus rare que cela prenne cette forme-là. Donc il y a des choses qui m’ont choquée. Et puis surtout quand je suis rentrée en France tout le monde me posait des questions sur les Chinois et les questions étaient super bête je trouvais. Par exemple on me demandait si les Chinois étaient gentils ? Ils sont 1,3  milliard  les Chinois, je me disais donc les chinois sont-ils gentils c’est  stupide comme question !! Il y a des gentils, des pas gentils, il y en a des intelligents, des pas intelligents cela me paraissait un peu bête. Et du coup j’ai commencé à réfléchir à ça et j’ai voulu faire une thèse là-dessus. J’avais fait des études autour de la culture et je me suis dit je vais vraiment m’interroger la dessus. Donc j’ai fait ma thèse de doctorat sur le racisme contre les Chinois, comment on perçoit les chinois et pourquoi on se permet de faire des blagues sur les Asiatiques sans problèmes. Donc j’ai fait une thèse la dessus, c’est ma spécialité quel est la perception des Chinois en France et du coup c’est une question qui est directement posée au Camp des Milles, on s’interroge comment est-ce que l’on reçoit l’autre et sa  différence et le fait d’être différent cela justifie d’avoir des droits qui seraient inégaux ?? On parle beaucoup de cela ici : la différence et l’inégalité. On peut être tous différents là on est tous différents là on ne se ressemble pas, on n’a pas les mêmes parcours, les mêmes familles, les mêmes envies mais pour autant on doit être égaux.  L’égalité elle ne se négocie pas. Donc c’est la dessus que j’avais envie de travailler. Alors ici on ne parle pas beaucoup des Chinois moi c’est mon dada les Chinois mais bon ici on en parle pas trop, mais les mécanismes de racisme, de discrimination, de rejet et de perception de l’autre ; comment je vais réagir en voyant quelqu’un et qu’est-ce que je vais imaginer de cette personne avant même de la connaitre çà cela m’intéresse  et du coup je me suis dit : « je vais aller travailler au Camp des Milles ».

ILLIES : EST-CE QU’IL FAUT UN CV PARTICULIER POUR TRAVAILLER AU CAMP DES MILLES ???

Alors non ce qui est très intéressant ici c’est qu’il y a des gens qui ont des parcours très,  très différents. Il y a quelques  historiens et qui ont vraiment fait des études d’histoire, qui sont nos spécialistes parce que l’on a besoin de cela, d’avoir des connaissances historiques qui sont très importantes. On a….. il y a un peu de tout quand même…. Finalement ce sont des métiers qui sont sur plusieurs facettes tu vois Cécile traite à la fois  de l’argent, des ressources humaines etc…  Donc elle,  elle a fait  un parcours en science politique. Tout à l’heure je vous présenterai le directeur des services techniques, pour gérer un lieu comme cela il faut des connaissances en électricité en menuiserie, en maçonnerie, en plein de  choses parce qu’il faut réussir à réparer quand il y a un problème à remettre la vidéo quand elle a sauté, puis à refaire le mur quand il s’est écroulé et puis à gérer la sécurité donc il faut avoir plein, plein de casquettes donc il y a beaucoup de gens qui ont des parcours un petit peu compliqué donc il ne faut pas avoir un cv en particulier.

Moi mon cv est très compliqué je l’ai résumé du coup on s’intéresse aux gens qui ont envie de toucher à tout, de découvrir. A l’accueil les gens qui font les visites ne sont pas forcément des historiens, il y a un peu de tout aussi. Ils sont justes super motivés, ils avaient envie de lire plein de livres sur cette question-là d’apprendre et d’essayer d’en savoir plus.

FAISSOIL : C’EST VOUS QUI CHOISISSEZ OU VOUS VOULEZ ËTRE OU C’EST SELON VOS CAPACITES  QU’ILS VOUS PLACENT ??

selon les capacités, les besoins aussi ,  la volonté, et puis  la motivation vraiment. Moi par exemple il y a des métiers à la Fondation je n’aurais pas très envie de les faire. Tout à l’heure on a parlé du service production par exemple, , la production il organise plein de choses, ils réservent des salles et puis ils organisent toute la logistique moi cela ne m’intéresse pas forcément… Par exemple peut être que je saurai faire mais je ne trouve pas cela intéressant.

ILLIES JE SAIS QUE POUR RECONNAITRE LES JUIFS ILS  METTAIENT DES ETOILES JAUNES EST-CE QUE VOUS EN AVEZ ICI ??

Alors une étoile d’origine ici,  c’est une bonne question je pense que l’on en a une ici.. je ne saurais pas te dire où elle est exposée. En tout cas on en a une. Nous avons une tenue qui a été portée à Auschwitz.

Alors tu dis ils mettaient des étoiles jaunes. Non  tu dis ils mettaient des étoiles jaunes non on les oblige à porter l’étoile jaune.

A votre avis pourquoi on leur fait on porter des  étoiles jaunes ??

Illiès : pour qu’on les reconnaisse

Marion : mais  vous n’avez pas vu cette propagande  des nazies qui disent que les juifs étaient facile à reconnaitre, ils avaient un gros nez, les ongles crochus etc.. Non vous n’avez pas vu ça. Ça c’est ce que disaient les nazis que les juifs c’était vraiment visible que c’étaient des juifs : ils avaient l’air d’aimer l’argent, ils avaient l’air d’être méchants etc.. Et pourtant on va quand même  leur mettre une étoile.

 Ce qui est important avec cette histoire d’étoile, c’est que cela se passe dans d’autre type de racisme : on a besoin de marquer les gens. L’étoile jaune est très, très célèbre mais il y a d’autres génocides et d’autres exemples où on a marqué les gens. Vous savez quand on a une autre religion c’est compliqué la religion, est ce que l’on est croyant ?? Est-ce que l’on est pratiquant ?? Est-ce que ma famille est de telle religion ? Mais moi je ne fais pas toutes les fêtes……tout cela est compliqué… Vous vous avez chacun «  votre dosage » de religion vous venez peut être d’une famille où ils sont très religieux et vous pas forcément ou le contraire, vos parents sont ceci cela et vous vous avez aussi fait vos choix personnels.

 Quand les nazis vont rencontrer des juifs ils n’ont pas envie que les juifs leur répondent çà.

 iIs n’ont pas envie de dire : «  tu es juif toi ?? »

 Et que la personne leur réponde : «  ah !  Mais cela dépend ma mère est juive, mais je ne fais pas toutes les fêtes puis je mange certains truc mais quelque fois je fais des écarts. »

 Les nazis n’ont  pas envie que les gens répondent cela.

 On veut mettre des gens dans des cases.

 Donc on va le dire : «  Si tu as trois grands parents juifs,  tu es 100% juif !! Et si tu es 100% juif tu portes une étoile !!! ».

Vous imaginez  si on décidait de notre religion en fonction de nos grands parents ??? Vous êtes convertis, vous êtes pratiquant ou pas, peu importe c’est votre choix. Là on a décidé par rapport à vos grands parents donc les nazis ont décidé pour les juifs qu’ils étaient 100% juifs ou pas !!

 Certains vont dire qu’ils ont découverts qu’ils étaient juifs à cette période-là. Ils ne se sentaient pas du tout juif à l’époque, ils avaient des traditions, peut être mangeaient ils une cuisine un peu typique de la culture juive, ils allaient faire certaines fêtes, mais,  ils n’étaient pas particulièrement pratiquants et on leur a dit : toi tes grands-parents étaient juifs donc tu es juif !!!

Donc ils découvrent cela.

ILIES : ET POURTANT CES STEREOTYPES SONT FAUX !! MOI J’AI UNE TANTE QUI EST JUIVE ET POURTANT CELA NE SE VOIT PAS, ELLE N’A PAS UN GROS NEZ, DES DOIGTS CROCHUS.

Marion Exactement c’est tout à fait faux on est d’accord. La religion cela ne se voit pas sur la tête des gens donc c’est tout à fait faux mais on a inventé cela pour pouvoir stigmatisé et accroché des préjugés à ces personnes-là.

Karim et Illies

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *