Rencontre Avec Christophe

LA VIE

Je suis une personne handicapée qui travaille au sein de la MDPH pour les personnes handicapées depuis à peu près 10 ans.

POUVEZ-VOUS DECELER LE HANDICAP QU’IL PEUT AVOIR?

Les mains ?? Non

Le  cerveau ?? Non

La peau ?? Non

Les jambes ?? Oui la  jambe gauche.

« MOI J’AI UNE VIE CLASSIQUE JE DIS BIEN CLASSIQUE PAS UNE VIE NORMALE CAR JE PENSE QU’IL N’Y A PAS DE VIE NORMALE OU PAS NORMALE MAIS UNE VIE CLASSIQUE ! »

Je suis papa de deux enfants,  des jumeaux de 16 ans. Je travaille toute la journée je rentre le soir j’ai une vie normale de famille.

Mes activités loisirs : le ski, les randonnées pédestres, de la natation et je faisais de la moto 3 roues au début  maintenant à deux roues.

J’ai eu une amputation fémorale. Je porte une prothèse. Je suis appareillé avec un genou électronique que je pose tous les soirs en me couchant et que je remets tous les matins pour travailler et mener mes journées standards de travail.

Par rapport à mon handicap en ce qui me concerne j’ai pu profiter des progrès de la science et des avancées technologiques.  Aujourd’hui je suis équipé d’un genou tout électronique à micro-processeurs  qui me permet de faire pas mal de choses.

POUR UN GENOU ELECTRONIQUE C’EST DUR DE S’ADAPTER ??

Oui au début ce n’est pas facile. Cela fait plus de 20 ans que je suis comme ça, avec le temps on s’y fait. Au début ce n’est pas facile de garder l’équilibre sur un pied !!!! Ce n’est pas évident quand je pose mon pied par terre je ne le sens pas puisque je n’en  ai plus !!

Quand vous marchez vous sentez vos deux pieds, moi quand je marche je ne sens pas si mon pied avec prothèse est au sol donc c’est une habitude à prendre. Pareil pour descendre un escalier ou des pentes il faut trouver un équilibre,  au début ce n’est pas évident !!!

VOUS POUVEZ CONDUIRE UNE VOITURE ??

Oui une voiture automatique.

VOUS POUVEZ VOUS DEBROUILLEZ SEUL ??

Je me débrouille tout seul !! Après cela ne  concerne que moi !!

Mais il y a des personnes handicapées qui ne peuvent pas être autonome. Donc là cela fait partie de mon travail .Une personne qui se retrouve handicapée a besoin d’aide humaine c’est-à-dire d’une auxiliaire de vie pour être assister pour sa toilette, pour aider à s’habiller. En ce qui me concerne je me débrouille tout seul ; je fais tout,  tout seul.

EST-CE QUE VOUS ETES CAPABLE DE FAIRE TOUS LES SPORTS QUE VOUS VOULEZ ??

Oui !! mais c’est plus compliqué et cela demande beaucoup de travail pour pouvoir pratiquement tout refaire. Je connais des personnes  dans mon cas qui courent, qui font du surf, du snowboard.  J’ai un ami qui est champion de France de snowboard, qui a une jambe en moins.

On peut faire du vélo, de l’escalade avec des prothèses qui sont adaptées. Il est possible de refaire beaucoup,  beaucoup de choses pratiquement tout mais cela demande beaucoup plus de travail pour  pouvoir y arriver. Par exemple pour faire du vélo, on peut refaire du vélo mais on ne peut pas dire que l’on remonte sur un vélo comme avant.  Il faut se ré- entraîner, s’adapter aussi, mais tout est faisable pour moi par rapport à mon handicap.

EST-CE QUE VOUS ARRIVEZ A FAIRE CERTAINES CHOSES COMME AVANT ?

Moi non. Plus comme avant. J’étais très sportif.  Je faisais de la spéléo, de l’alpinisme donc beaucoup de sports extrêmes de montagne. Je pourrais aujourd’hui le refaire, mais non, cela me demande beaucoup de travail, d’investissement, d’entrainement pour pouvoir arriver au niveau que j’avais avant. Par exemple je fais du ski mais plus comme avant.  Avant je descendais les pistes noires, je sautais des bosses…aujourd’hui je refais du ski tranquillement.

Après on se trouve d’autres loisirs, d’autres passions, je joue de la guitare, je chante.

QUEL EST VOTRE TRAVAIL ?

Je travaille au pôle dépendance, je suis référent social  au service prestation compensation  du handicap. Je m’occupe du pôle adulte toutes personnes handicapés de 20 ans jusqu’aux séniors. Mon service travaille sur l’évaluation du handicap et la mise en place de toutes les aides techniques pour pallier au handicap des personnes.  Ceux sont toutes les aides qui peuvent être apportées aux personnes handicapées en terme technique,  aménagement  de logement, de véhicule. Tout ce qui concerne l’aide humaine comme les auxiliaires de vie pour les personnes qui  ont besoin d’aide humaine sur les actes essentiels de la vie. Tout ce qui concerne aussi toutes les prestations  comme les cartes d’handicapés, les allocations …

Est-ce que –vous avez des congés et de quelle durée???

Mes congés sont exactement pareils qu’une personne valide. Je travaille je suis handicapée, je suis reconnu travailleur handicapé mais je n’ai pas de congés en plus. Je  suis traité au même titre  que les personnes qui travaillent et qui sont valides.

Vous changez souvent votre prothèse ??

Normalement avec la Sécurité Sociale on a le droit de changer de prothèse électronique tous les 5 ans. Donc je la change tous les  5 ans normalement. Cela m’arrive de la changer  entre temps ou de faire effectuer des réparations si je maigris ou je grossis.

 J’ai d’autres prothèses à la maison dont une étanche pour la piscine….  Je change de jambe comme vous vous changez de chaussures !!

LES PROTHESES DE JAMBES.

Par rapport au coût d’une prothèse c’est pris en charge par qui ??

Alors c’est la Sécurité Sociale qui prend en charge, selon les types de prothèses,  il y a plusieurs types de prothèses.

 Il y a des prothèses dites « de marche » pour reprendre une autonomie dans la vie de tous les jours et des prothèses électroniques comme la mienne qui sont remboursées par la Sécurité Sociale sous certains critères.

 Une personne âgée qui vient d’être amputée d’une jambe ne pourra  peut-être pas en bénéficier.

Il faut remplir certains critères : pouvoir descendre les marches en  plan incliné, pouvoir marcher longtemps rapidement, pouvoir la supporter toute la journée, donc c’est sur dossier pour tout ce qui concerne la haute technologie et pour tout ce qui est électronique. Il faut savoir qu’il y a des mutuelles qui prennent en charge une partie sous réserve qu’il y ait une prise en charge Sécurité Sociale de base.

 Pour tout ce qui est prothèse pour le sport  ceux sont des prothèses spécifiques elles ne sont pas  remboursées.

Il existe des prothèses très,  très haut de gamme on monte tout de suite à 90 000 euros.

 Les  genoux électroniques qui permettent de courir, d’aller dans l’eau, qui sont étanches ne sont pas remboursé par la Sécurité Sociale.

Sont-elles  fabriquées en France ou ailleurs ??

Il y a de la concurrence donc plusieurs marques, plusieurs modèles, plusieurs spécificités, plusieurs pays. Pour l’instant les leaders  ceux ne sont pas les Français mais les Allemands et les Islandais. Moi j’ai une prothèse allemande et un pied anglais.

LA DIFFERENCE

« La différence qu’est-ce que c’est ?? C’est le regard que nous porte les autres. »

Est-ce que vous pensez être différent des autres  personnes ??

Différent. Euh !! C’est une très bonne question…..

 (FEM) pendant que tu réfléchis  nous autres collègues nous ne le percevons pas différemment. Il est avec nous, il travaille bien c’est un bon collègue de travail parce qu’il  est souriant, il s’adapte à tout il n’y a aucune différence. Ce n’est pas parce qu’il a un problème qui ne se voit pas réellement quand il est assis on ne peut pas le comparer à un autre. Pour nous il n’y a pas de différences.

Hom) quand je marche je boitille un peu.

 La différence qu’est-ce que c’est ?? C’est le regard que nous porte les autres. En fait il faut que le regard des personnes valides change. Ce n’est pas parce qu’une personne est handicapée qu’elle est inférieure à une personne valide. Elle peut être plus intelligente ou faire beaucoup plus de choses. Moi je me sens différent dans le sens où avant parce qu’avant quand j’avais  quelques « bricoles de la vie » j’allais me plaindre. Quand on a un évènement difficile dans la vie une grave maladie ou grave accident on perçoit la vie différemment.

Alors oui je suis différent mais dans le sens positif pas négatif !!!

Dans le sens où on perçoit la vie différemment, on connait la valeur des choses, on connait la valeur de la vie.

 Cela pour moi c’est ma différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *